EnglishՀայերենРусский

< May 2016 >
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Discours

Message de Monsieur Edward NALBANDIAN, Ministre des Affaires étrangères à l’occasion de l’inauguration du Parlement national des jeunes francophones

11.05.2016

Monsieur le Vice-président de l’Assemblée nationale d’Arménie,
Monsieur le Président du Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles,
Madame la Présidente de la Section arménienne de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie,
Monsieur le Président du Parlement des jeunes francophones d’Arménie, Mesdames, Messieurs,

Je veux exprimer tous nos remerciements à l’Assemblée nationale d’Arménie, et à son Président, Monsieur Galoust SAHAKYAN, représenté par Monsieur Edouard SHARMAZANOV, Vice-président de l'Assemblée nationale d'Arménie, pour avoir favorisé l’aboutissement de ce projet, réaffirmant ainsi son attachement aux activités parlementaires de la Francophonie.

Nos remerciements vont également à l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, à son Secrétaire général, Monsieur Pascal TERRASSE, et à vous-même, Monsieur le président Philippe COURARD, pour avoir accompagné le Parlement arménien dans la création de cette structure parlementaire de la jeunesse.

Votre présence à Erevan marque toute l’importance que la Francophonie parlementaire accorde à la mise en place des Parlements de jeunes, ces espaces de dialogue qui visent à encourager la participation citoyenne des nouvelles générations.

Cette initiative nous tenait particulièrement à cœur.

La création du parlement francophone des jeunes d’Arménie porte, tout d’abord, un nouveau témoignage de l’engagement de l’Arménie en faveur de la Francophonie.

Elle atteste aussi la qualité des liens qui nous unissent avec l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et l’importance de la dimension parlementaire dans le champ de nos relations avec la Francophonie.

Elle est enfin porteuse d’une conviction concernant la place essentielle qu’occupe la jeunesse dans la vie de la société et la nécessité de valoriser l’immense potentiel qu’elle recèle.

Je suis heureux que la jeunesse, ici, rassemblée, se retrouve dans ce projet ; j’exprime le souhait qu’elle s’approprie pleinement cet espace de dialogue et s’investisse dans des débats ouverts et respectueux des opinions des autres.

C’est toute la vocation de ce Parlement que de contribuer à diffuser l’esprit de paix, de civisme, de tolérance et de dialogue et d’œuvrer à l’apprentissage de la démocratie.

Telle est l’ambition que je nourris pour l’expérience passionnante dans laquelle vous êtes engagés.

Je forme également le vœu que vous apportiez une contribution éclairée à la réflexion engagée par la jeunesse de l’espace francophone sur les grandes questions d’actualité qui interpellent le monde aujourd’hui.

Je sais pouvoir compter sur vous pour représenter dignement la jeunesse d’Arménie lors des grandes rencontres de la jeunesse francophone et promouvoir les valeurs fondamentales de la Francophonie.

Je vous souhaite plein succès dans vos travaux.

|