EnglishՀայերենРусский

< October 2015 >
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

Discours

Intervention du Ministre Nalbandian lors de la cérémonie d’ouverture de la 31ème session de la Conférence Ministérielle de la Francophonie

10.10.2015

Monsieur le Président de la République d’Arménie, Monsieur le Président de la Conférence Ministérielle de la Francophonie, Madame la Secrétaire Générale de la Francophonie,

Mesdames et Messieurs les Ministres et Chefs de délégation, Mesdames et Messieurs,

Je tiens à vous redire combien nous sommes honorés d’accueillir ici à Erevan cette importante réunion des instances de la Francophonie.

J’ai aujourd’hui une pensée particulière pour le Président Abdou DIOUF, Secrétaire général de notre Organisation au moment où nous avons formé ce projet, qui a accompagné, avec toute sa bienveillance, nos démarches.

C’est la première fois que l’Arménie est l’hôte d’un tel événement; la participation de plusieurs dizaines de ministres et Chefs de délégations des 80 Etats et gouvernements membres et observateurs de la Francophonie, provenant des 5 continents, revêt, en effet, un caractère exceptionnel.

À travers notre initiative s’exprime, tout d’abord, l’attachement profond de l’Arménie à la Francophonie, à ce vaste espace de solidarité et de coopération qui a en partage la langue française, uni autour des valeurs communes universelles – la paix, la démocratie et le respect des droits de l’homme.

Nous avions aussi à cœur de réaffirmer la place que notre pays a toujours occupée dans l’histoire, au carrefour des civilisations, entre l’occident et l’orient, au point de rencontre des différentes cultures,

Et, de rappeler ainsi sa vocation à être une terre de tolérance, respectueuse de l’autre, ouverte aux relations entre les hommes et les peuples et éprise du dialogue entre les cultures et les civilisations.

Il nous importait enfin de célébrer l’engagement sans faille de la Francophonie en faveur de la diversité culturelle et linguistique; elle porte en elle la richesse des cultures et des langues des pays et peuples qui la composent.

Mesdames et Messieurs,

Je veux redire aujourd’hui l’engagement de l’Arménie en faveur de la Francophonie, ces valeurs, ces objectifs. Notre présence active dans les travaux de nos instances de l’Organisation International de la Francophonie et lors des évènements importants de la Francophonie illustre la force de cet engagement.

Les liens entre l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et le parlement arménien se sont renforcés et ont donné à notre coopération cette dimension parlementaire si nécessaire.

La coopération décentralisée francophone s’est développée par l’intermédiaire de l’Association internationale des Maires Francophone, qui a tenu sa 31eme assemblée générale à Erevan.

La participation des Universités arméniennes au sein l’Agence Universitaire de la Francophonie s’est trouvé confortée.

Au plan culturel, la saison de la Francophonie en Arménie avec ses centaines de manifestation culturelles et éducatives francophones est depuis plusieurs années maintenant un évènement phare de la vie culturelle arménienne. En 2015 près de 450 manifestations auront été organisées à Erevan et dans toutes les régions d’Arménie.

Nous avons aussi accru nos relations avec les états et gouvernements membres de la Francophonie.

Comment ne pas voir à travers ces réalisations, l’expression de l’ancrage de la Francophonie dans notre pays.

Nous avons la conviction, que l’organisation de cette conférence ministérielle constituera une étape important, qui viendra renforcer le partenariat entre l’Arménie et la Francophonie.
Pour conclure, je veux vous dire ma confiance dans notre capacité à affirmer les positions de la Francophonie face aux défis majeurs auxquels nous sommes confrontés et souhaite plein succès à nos travaux.

Je tiens à exprimer tous mes remerciements à la Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle JEAN ainsi qu’à tous ses collègues, pour nous avoir apporté leur précieux soutien dans l’organisation de cette Conférence, créer cet environnement si favorable et contribuer à son succès.

Nous sommes heureux que la tenue de cette Conférence, ici en Arménie, nous donne aussi la possibilité de vous faire découvrir notre pays, et sa culture plusieurs fois millénaires.

Bienvenue en Arménie !
 

|