EnglishՀայերենРусский

  November 2016 >
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

Conférence de presse

Intervention du Ministre des affaires étrangères de l’Arménie Edward Nalbandian sur le résultat du XVIème sommet de la Francophonie

27.11.2016

 

Monsieur le Président,
Monsieur le Premier-Ministre, 
Madame la Secrétaire General,
Chers amis,

La décision de tenir en Arménie le XVIIème sommet de la Francophonie est une formidable marque de confiance et de solidarité manifestée envers notre pays qui, durant toutes les années qui ont suivi son adhésion, s’est pleinement investie dans la Francophonie et de ses valeurs.

Ma pensée va également aux autres pays francophones de la région d’Europe centrale et orientale qui verront certainement dans cette décision un moyen de célébrer et de valoriser la Francophonie dans notre région.

Nous avons la ferme volonté d’assurer le plein succès de cet évènement marquant de la Francophonie ; notre pays saura se rassembler pour lui donner tout son éclat, et fêter également, en cette circonstance, les 10 ans de l’adhésion de l’Arménie à notre Organisation. Nous prenons aujourd’hui l’engagement de porter très hautes nos ambitions pour ce XVIIème Sommet de la Francophonie.

Située au carrefour des civilisations, point de rencontres entre l’Orient et l’Occident, l’Arménie a toujours été une terre du dialogue entre les cultures.

L’Arménie a commencé à façonner son identité francophone dans les temps anciens, à une période de l’histoire médiévale ou dans le Royaume arménien de Cilicie, la langue française côtoyait la langue arménienne en tant que langue de communication.

Aujourd’hui l’Arménie est fière de son appartenance à la grande famille francophone avec laquelle elle partage les valeurs d’humanisme et de solidarité.

Oui, l’Arménie compte parmi les jeunes membres de la Francophonie, mais tout le monde s’accorde à reconnaitre son apport, son énergie et dynamisme au service de la Francophonie.

l'Arménie s’est pleinement impliquée pour faire rayonner la Francophonie dans notre région, pour promouvoir la langue française, favoriser le renforcement d’un environnement francophone, en témoigne les centaines de manifestations culturelles et éducatives, organisées dans le cadre de la saison de la Francophonie en Arménie, qui prend, chaque année, de plus en plus ampleur.

Au plan institutionnel, l’Arménie s’est considérablement investie dans les travaux de ses instances, participant pleinement à toutes ses activités. Elle a promu, avec succès, des relations fortes avec l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, l’Association Internationale des Maires Francophonie, l’Agence universitaire de la Francophonie et des autres réseaux institutionnelles, visant à contribuer à leurs activités et à conforter leurs actions en Arménie.

Après le succès de la Conférence ministérielle de la Francophonie à Erevan en octobre 2015, l’Arménie, encouragée par beaucoup de membres de notre organisation a voulu apporter un nouveau témoignage de son engagement francophone en proposant d’accueillir en Arménie le prochain Sommet de la Francophonie en 2018.

Nous restons convaincus que l’organisation de ce sommet en Arménie contribuera considérablement à faire rayonner les idéaux de la Francophonie dans notre région – ce grande carrefour des civilisations et des cultures.

Je voudrais utilisez cette occasion de vous exprimer, toute notre appréciation, Madame la Secrétaire générale, pour action à la tête de la Francophonie en vue d’assurer sa visibilité au plan international et dans la mise en œuvre de ses priorités.

Je voudrais, Monsieur le Président de Madagascar, vous remercier vivement pour la qualité de l’organisation de ce Sommet et l’accueil particulièrement chaleureux que les autorités et le peuple malgache nous a réservé.

|