EnglishՀայերենРусский

Interviews, articles et commentaires

La déclaration du Ministère des Affaires étrangères de la République d'Arménie

02.04.2016

 

Nous condamnons fermement les actions militaires, déclenchées par les forces armées azerbaïdjanaises la nuit dernière, tout au long de la ligne de contact avec le Haut Karabakh et la frontière avec l'Arménie, qui ont également visé les infrastructures et la population civile.

Les tentatives continues de Bakou visant à saper le processus de négociation, y compris son rejet de rencontrer les Co-présidents du Groupe de Minsk, ainsi que le renforcement des attaques militaires par l'Azerbaïdjan, constituent une énième tentative futile de chantage.

Bakou défie ouvertement les nombreux appels de la communauté internationale sur le règlement du conflit par les négociations. Seulement au cours des derniers jours, de telles déclarations ont été faites par les Co-présidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, la présidence allemande de l’OSCE, le Vice-président et le Secrétaire d'Etat des Etats-Unis. Et c’est de cette manière que l'Azerbaïdjan réagit à ces appels.

A de nombreuses reprises, nous avons attiré l'attention de la communauté internationale l’exhortant à freiner les ambitions militaires de Bakou, ayant à l'esprit exactement une telle évolution de la situation créée par les actions présentes engagées par l'Azerbaïdjan.

Au regard de son ampleur, des armes utilisées et des cibles retenus, cette nouvelle attaque militaire de l’Azerbaïdjan visant à exacerber la situation, démontre que Bakou a fait le choix de l’escalade de la situation ; il est impératif que la communauté internationale prenne des mesures concrètes en vue de rappeler à l’ordre l’Azerbaïdjan.

 

|