EnglishՀայերենРусский

Organisations internationales

ORGANISATION DU TRAITE DE L’ATLANTIQUE NORD

 L’Arménie et l’OTAN collaborent activement dans les domaines démocratique, institutionnel et des réformes militaires, tandis que leurs rapports pratiques comprennent de nombreux autres domaines, y compris des missions de maintien de la paix. Les plans d'action individuels pour le Partenariat (IPAP) prescrivent le programme de coopération entre l’Arménie et l’OTAN, en définissant un vaste cadre de réformes.

Tout en souhaitant approfondir la coopération pratique et politique avec l’OTAN, l’Arménie ne veut néanmoins pas y adhérer.

Le cadre de la coopération

L’Arménie inscrit ses programmes et son agenda dans ses Plans d'action individuels pour le Partenariat (IPAP) qui sont approuvés en commun pour une période de deux ans. L’objectif de l’IPAP en Arménie est de renforcer le dialogue entre l’Arménie et l’OTAN et de soutenir les réformes démocratiques et en matière de défense dans le pays.

L’IPAP comprend un vaste éventail de questions : collaboration en matière de défense, transparence des réformes, lutte contre le terrorisme, etc.

L’OTAN assiste l’Arménie en vue de l’aboutissement des réformes, par le biais d’une consultation ciblée et d’une prestation d’aide.

D’autre part, l’Arménie apporte une contribution importante dans les actions de maintien de la paix de l’OTAN. Depuis 2004, les forces arméniennes participent à la mission de maintien de la paix au Kosovo, menée par l’Alliance. Et depuis février 2010, l’Arménie participe aussi à l’action effectuée par les Forces d’assistance de sécurité internationale (ISAF) en Afghanistan. Dans le cadre du Partenariat pour la paix (PPP) et par le biais du Conseil de partenariat euro- atlantique (CPEA) l’Arménie collabore avec l’OTAN et d’autres pays partenaires dans le cadre des « Réformes dans les domaines de la défense et de la sécurité », « Planification des situations d’urgence », « La science et la protection de l’environnement, l’information publique (Trad : phrase sans ponctuation et inachevée)

Dynamique de développement des relations

Les relations Arménie-OTAN ont débuté en 1992 quand l’Arménie a adhéré au Conseil de coopération nord atlantique (qui en 1997 a été rebaptisé Conseil de partenariat euro-atlantique (CPEA).

La coopération s’est développée en s’approfondissant après qu’en 1994 l’Arménie a rejoint le programme Partenariat pour la paix. Les relations se sont serrées davantage avec la participation de l’Arménie, en 2002, au processus de Planification et d’Analyse du PPP et l’implication pour la première fois, en 2005, des forces arméniennes dans KFOR. À la fin de l’année 2005, l’OTAN et l’Arménie ont convenu des premiers plans d'action individuels pour le Partenariat (IPAP) du pays.

Les principales étapes

1992

L’Arménie rejoint le Conseil de coopération nord atlantique qui en 1997 a été rebaptisé Conseil de partenariat euro-atlantique.

1994

L’Arménie rejoint le programme Partenariat pour la paix (PPP).

2002

L’Arménie rejoint le processus de Planification et d’Analyse du PPP (PARP).

L’Arménie est membre associé de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN.

L’Arménie rejoint le texte de Plan d’action du partenariat contre le terrorisme (PAP-T).

2004

La section arménienne de maintien de la paix composée de 34 militaires participe, sous le commandement grec, à la mission KFOR de l’OTAN au Kosovo.

Lors du Sommet d’Istanbul, les pays membres de l’OTAN accordent une importance particulière au Caucase, ce qui se traduit par la nomination d’un représentant spécial de l’OTAN dans la région et d’un officier de liaison.

L’Arménie fonde sa mission diplomatique permanente à l’OTAN.

2005

Le 16 juin le ministre des affaires étrangères Vartan Oskanian présente au Conseil nord atlantique le premier IPAP de l’Arménie.
Le Conseil nord atlantique de l’OTAN approuve le plan d'action individuel pour le Partenariat de l’Arménie.

2006

Le premier officier d’interaction de l’OTAN est nommé en Arménie.

2007

Ouverture officielle à Erevan du Centre d’information de l’OTAN.

2008

Les ministres arméniens des affaires étrangères et de la défense, Edouard Nalbandian et Seyran Ohanian, participent à la rencontre Arménie-Conseil nord atlantique.

Les effectifs des forces armées arméniennes participant à la mission de maintien de la paix au Kosovo ont augmenté, passant d’une section à une compagnie.

L’Arménie accueille les manœuvres Cooperative Longbow/Lancer du PPP.

Le président arménien S. Sargsyan visite le siège de l’OTAN.

Le 4 mai 2009 le Conseil nord atlantique entérine les plans d'action individuels Arménie-OTAN pour 2009-2010.

PLANS D’ACTION INDIVIDUELS POUR LE PARTENARIAT 2009
PLANS D’ACTION INDIVIDUELS POUR LE PARTENARIAT 2011-2013

|